Dire adieu à votre chat

Comme la plupart des maîtres, vous considérez sans doute votre chat comme un membre de la famille à part entière. Lorsqu’il décède, c’est généralement un moment triste et douloureux. Avoir du chagrin est une réaction naturelle. Le temps pansera vos blessures…

Dire adieu, c’est possible

Si votre vétérinaire laisse votre chat s’endormir pour toujours, vous pouvez rester auprès de lui. Pour certaines personnes, il est important de pouvoir dire adieu à son animal de compagnie. Mais même si vous ne pouvez pas rester avec lui dans la pièce, vous aurez encore l’occasion de lui faire vos adieux juste avant le grand départ.

Pleurez

Après le décès de votre chat, des émotions comme l’incrédulité, la douleur, le chagrin, la culpabilité, la dépression et l’anxiété sont tout à fait normales. Essayez de ne pas les réprimer. Le processus de deuil vous apprend à accepter la séparation. Après un moment, les souvenirs qui étaient d’abord douloureux redeviennent positifs. Penser à votre chat vous fera sourire et non plus pleurer.

Aide et soutien

Tout le monde fait son deuil d’une manière différente. Peut-être préférez-vous pleurer seul. Peut-être que cela vous aide de consigner vos sentiments et vos pensées dans un journal ou d’en faire un poème. Cherchez aussi du soutien auprès de votre famille et de vos amis. Et si vous préférez parler à quelqu’un d’extérieur, votre vétérinaire sera peut-être disposé à vous prêter une oreille attentive.

Le plus important : n’ayez pas honte parce que c’était ‘seulement un chat’. Vos émotions sont réelles et vous devez apprendre à les gérer de la manière qui vous convient le mieux.

Apprendre à vos enfants à affronter la mort

La plupart des enfants de moins de 5 ans ne comprennent pas exactement ce que signifie la mort. Ils savent que ce n’est pas quelque chose de positif mais ils réalisent difficilement que leur chat ne reviendra plus. Pourtant, ils peuvent être très tristes que leur petit compagnon ne soit plus là. Donnez donc à votre enfant beaucoup d’amour et de soutien. 

Entre 5 et 9 ans, les enfants sont conscients du fait que la mort est une chose définitive. Peut-être croient-ils en une vie après la mort… Laissez-les parler de ce qui s’est passé et ne faites pas comme si « ils étaient trop jeunes pour comprendre. »

Les enfants plus âgés sont familiarisés avec les concepts de deuil et de mort. Après le décès de leur chat, ils ressentent les mêmes émotions que les adultes. Il peut arriver que les enfants qui vivent une période de deuil présentent des troubles du comportement : angoisse de la séparation, pipis au lit, cauchemars ou problèmes de concentration à l’école.

Parlez avec vos enfants de ce qu’ils ressentent et soyez honnêtes avec eux. Il faut euthanasier votre chat ? Impliquez-les dans cette décision pour qu’ils sachent que vous tenez compte de leurs sentiments. Et s’il vous semble plus doux de dire que votre chat ‘va s’endormir’, veillez à ce que vos enfants comprennent bien que cela veut dire qu’il va mourir. Cela paraît difficile, mais il est mieux qu’ils sachent précisément ce qui les attend.
Enterrement ou crémation
Peut-être n’avez-vous pas encore décidé ce qu’il adviendra du corps de votre animal de compagnie. Discutez-en avec votre famille et avec le vétérinaire quand le chat vit encore. Il existe 4 options de base : 

Enterrer vous-même votre chat dans votre jardin.

Faire enterrer votre chat dans un cimetière pour animaux. 
Faire incinérer votre chat individuellement : vous recevrez ses cendres. 
Procéder à une incinération commune. 

Votre décision dépend de plusieurs aspects : émotionnel, financier et pratique. Vous voulez l’enterrer dans le jardin ? Informez-vous auprès de la commune pour savoir si c’est autorisé et à quelles conditions. Quoique vous décidiez, veillez à ce que tous les proches soient en accord. 

Article précédent Retour vers 7 ANS ET +
®/TM Trademarks of Mars, Incorporated and its affiliates.
© Mars, Incorporated, 2016. All rights reserved