Au secours – je suis allergique à mon chat !

Ne pas prendre de chat chez vous est, bien sûr, la manière la plus simple de lutter contre votre allergie. Vous avez tout de même un chat ? Ou vous aimez ces petites bêtes plus que tout ? Pas de souci. Vous pouvez prendre quelques précautions pour vous simplifier la vie. 

Comment savoir si je suis allergique aux chats ? 

Une allergie aux chats ressemble à un refroidissement. Les autres symptômes les plus communs sont les yeux irrités, des éternuements et, parfois, des démangeaisons. Certaines personnes qui possèdent des chats ne réalisent pas qu'elles y sont allergiques et attribuent souvent leur état à un virus ou à la poussière. 

Vos symptômes s'aggravent quand vos chats sont dans les parages ou lorsqu'ils dorment sur votre lit ? Vous êtes probablement allergique aux chats...

Qu'est-ce qui cause l'allergie aux chats ?

Peut-être pensez-vous, comme beaucoup d'autres gens, que les poils de chats sont responsables de votre allergie. En réalité, cette allergie est causée par les glandes de votre chat. Celles-ci sécrètent une protéine particulière. Lorsque votre chat se lèche, il reste de la salive sur son poil et sa salive contient cette fameuse sécrétion.

Votre chat perd constamment de microscopiques peaux mortes dans votre habitation. Ces peaux sont 5 fois plus petites que de la poussière ordinaire. Elles restent donc plus longtemps en suspension dans l'air et vous pouvez, par conséquent, facilement les avaler. 

Les chats à poils courts sont-ils moins allergisants que ceux à poils longs ? 

Pas vraiment. Une enquête a démontré que les chats à poils longs causent même moins de réactions allergiques que les chats à poils courts. Toutes les races de chats peuvent être la cause d’allergies. Les mâles produisent plus de cette sécrétion protéinée que les femelles. Toutefois, les mâles castrés en produisent moins que leurs homologues non-castrés.

Que puis-je faire pour atténuer mon allergie ? 

Il y a deux éléments qui peuvent augmenter la concentration d'allergènes dans la maison : 

  • vous avez du mobilier en tissu
  • votre chat est toujours à l'intérieur

Vous avez un chat d'intérieur ? Ne lui donnez accès qu’à un nombre restreint de pièces et tenez-le éloigné du mobilier. Ensuite, faites preuve d’un cœur de pierre et ne laissez pas votre chat dormir sur votre lit ou dans le canapé : matelas, draps et couettes attirent les allergènes. 

Nettoyer ma maison, ça aide ?

Certainement ! La meilleure manière de combattre l'allergie est de garder votre intérieur et vos tapis les plus propres possible. Aspirer, par contre, ne fait qu'aggraver la situation car vous soufflez les allergènes dans l'air. Essayez de nettoyer vos tapis à la vapeur tous les 3 mois environ. Vous remarquerez vraiment la différence.

Investissez dans du linge de lit antiallergique. Lavez-le toutes les 2 semaines à 40°C ou plus. Ouvrez régulièrement les fenêtres : l'air frais chasse les allergènes hors de la maison.

Vous voulez une solution radicale ? Optez pour des sols lisses en bois ou en vinyle au lieu de tapis, achetez des meubles lavables et des fauteuils déhoussables. 

Puis-je prendre des médicaments ?

Il existe de nombreux médicaments antiallergiques ou même des injections qui vous débarrasseront de votre gorge irritée et de vos yeux larmoyants. Ceux-ci peuvent être obtenus librement ou sur ordonnance. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. La bonne médication associée aux conseils ci-dessus devraient vous permettre de câliner votre compagnon à quatre pattes en toute quiétude. 

Article précédent Article suivant Retour vers 1 AN ET +
®/TM Trademarks of Mars, Incorporated and its affiliates.
© Mars, Incorporated, 2016. All rights reserved